Sevrage tabagique

Sevrage tabagique

Suppression des dépendances physiques et psychologiques

En général, les méthodes proposées pour arrêter de fumer travaillent souvent sur la suppression des dépendances physiques uniquement. Mais ce n'est pas toujours suffisant.

En effet, le fait de fumer est souvent lié ou associé à des moments émotionnels.
Ces moments peuvent être des moments plaisirs:

  • Association de la cigarette aux bons moments avec les amis,
  • Croyance que la cigarette permet de se détendre,
  • Croyance que la cigarette donne de l'énergie,
  • Croyance que la cigarette donne de l'inspiration,
  • Croyance que le fait de fumer permet de réfléchir plus vite
  • Etc.

Ils peuvent aussi être associés à des croyances limitantes ou comportements négatifs:

  • Croyance que la cigarette aide à mieux gérer le stress
  • Croyance que la cigarette aide à mieux gérer l'anxiété
  • Croyance que la cigarette aide à mieux gérer la dépression
  • C'est une façon, en apparence, de ne pas voir la réalité en face (on se cache derrière le nuage de fumée)
  • Compensation d'un manque ou d'une émotion

 La méthode que je vous propose traite les deux parties simultanément: les dépendances physiques et les dépendances psychologiques/comportementales.

La psycho-énergétique permet de supprimer toutes les charges émotionnelles associées à ces comportements et croyances limitantes: Un nouvel espace est alors disponible pour mettre facilement et rapidement de nouveaux comportements plus sains.

 Cette méthode permet également de faire une transition en douceur, en évitant toutes les conséquences difficiles de l'arrêt du tabac, tels que la prise de poids, l'augmentation du stress ou les troubles du sommeil. Ces phénomènes ne sont pas des fatalités.

Comme nous n'avons pas tous le même rythme, et que tous les fumeurs ne peuvent pas arrêter de fumer en une seule séance,  je vous propose un forfait, incluant:

  • 4 séances d'une heure, idéalement espacées d'une semaine
  • chaque séance traite les 2 aspects, physique et psychologique
  • la méthode est garantie 6 mois pour les dépendances physiques, si le rythme des 4 séances est bien respecté.
  • Un suivi pendant un mois, ainsi que la prise en compte simultanée de tous les aspects liés à cette dépendance, augmentent très fortement le taux de réussite.

La plupart du temps, 4 séances sont suffisantes pour arrêter définitivement de fumer.

 

arrêter de fumer

 

Voici les bienfaits qu'apporte l'arrêt du tabac:

Lorsqu’une personne arrête de fumer, son corps se désintoxique graduellement et reprend son fonctionnement normal. Arrêter de fumer amène des bénéfices pour la santé des fumeurs, en plus d’avoir des effets positifs sur la vie des ex-fumeurs et de leur entourage.

La décision de cesser de fumer apporte de nombreux avantages dès le premier jour.

20 minutes après avoir cessé de fumer:

  • La tension artérielle baisse et redevient normale.
  • La fréquence cardiaque ralentit et redevient normale.
  • La température des mains et des pieds augmente et redevient normale.


Après 8 heures:

  • La quantité de nicotine et de monoxyde de carbone présente dans le sang diminue de moitié.
  • Le transport de l’oxygène vers les cellules redevient normal.


Après 24 heures:

  • Le monoxyde de carbone est complètement éliminé de l'organisme.
  • Les poumons commencent à rejeter les résidus de fumée.


Après 48 heures:

  • La nicotine est expulsée de l'organisme en grande partie.
  • Les terminaisons nerveuses commencent à se régénérer.
  • Les sens du goût et de l’odorat s'améliorent.


Après 72 heures:

  • La respiration devient plus facile.
  • La capacité pulmonaire s'accroît.
  • L'énergie augmente.


Après 2 semaines à 3 mois:

  • La circulation sanguine s'améliore.
  • La marche devient plus facile.
  • Le fonctionnement des poumons s’améliore.
  • Pour la femme enceinte qui a arrêté de fumer durant les trois premiers mois de sa grossesse, le risque d'avoir un enfant de faible poids devient comparable à celui d’une personne qui n’a jamais fumé.


Après 1 à 9 mois:

  • La toux, la congestion nasale, la fatigue et l'essoufflement diminuent.
  • L’organisme redevient tranquillement plus apte à combattre les infections et les virus.
  • La voix devient plus claire.
  • Le corps reprend de l'énergie.


Après 1 an:

  • Le risque de maladies cardiovasculaires est réduit de moitié.
  • Pour la femme, le risque de développer un cancer du col de l'utérus devient comparable à celui d'une personne qui n’a jamais fumé.


Après 5 ans:

  • Le risque de développer un cancer de la bouche, de la gorge et de l'œsophage diminue de moitié.
  • Le taux de mortalité relié au cancer du poumon pour un fumeur d'un paquet par jour diminue également de moitié.
  • De 5 à 15 ans après avoir cessé de fumer, le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC) devient comparable à celui d'un non-fumeur.


Après 10 ans:

  • Le taux de mortalité attribuable au cancer du poumon est semblable à celui d'un non-fumeur.
  • Les cellules précancéreuses sont remplacées par des cellules saines.
  • Le risque de cancer de la bouche, de la gorge, de l'œsophage, de la vessie et du pancréas diminue.


Après 15 ans:

  • Le risque d'accidents coronariens est semblable à celui d’une personne qui n’a jamais fumé.

 

Avec le temps, la peau s’embellit et le sommeil s’améliore.

stop fumer


L’arrêt tabagique affecte la vie des ex-fumeurs. Il a entre autres des effets positifs sur la situation financière et les relations interpersonnelles :

  • L’argent utilisé auparavant pour l’achat de tabac peut servir à d’autres fins.
  • Comme les fumeurs sont plus à risque de développer certaines maladies et que l’usage du tabac est responsable de nombreux incendies, ne plus fumer baisse le prix des primes d'assurance-vie et d'assurance-maison.
  • En éliminant la fumée secondaire de leur environnement, les ex-fumeurs évitent que leur entourage développe des problèmes de santé liée à celle-ci.